LA Traviata

UN OPERA-MINUTE

Adapté de l’œuvre de Giuseppe Verdi

Spectacle tout public à partir de 8 ans

Durée : 25 minutes environ

 

Date de création

Printemps 2018

traviata opera verdi

 

Synopsis

Alfredo Germont, jeune homme issu d'une bonne famille provençale, tombe amoureux d’une courtisane en vue, Violetta Valéry, lors d’une soirée privée à Paris. Sincèrement amoureuse, Violetta abandonne son métier et se donne sans réserve à Alfredo. Cependant, monsieur Germont, le père d'Alfredo, au nom de la respectabilité bourgeoise, obtient d'elle qu'elle rompe avec son fils. Violetta écrit alors une lettre de rupture à Alfredo sans dévoiler le motif réel de sa décision. 

La maladie mortelle (la tuberculose) dont elle était déjà atteinte, reprend alors de plus belle. Un mois plus tard, Alfredo apprend de son père que Violetta n’a jamais cessé de l’aimer, et qu'elle a sacrifié son amour à la réputation de son amant. Saisi par le remords, il accourt à son chevet, mais trop tard : épuisée par la maladie, Violetta meurt dans ses bras.

 

Note d’intention

Dans le style des opéras-minute, La Traviata est ici traité de la manière la plus enlevée qui soit. Les grands airs de l’opéra, (E Strano, Libiamo, Teneste la Promessa, un di Felice …) sont interprétés par les deux chanteurs qui prennent tour à tour les traits de l’amant, du père de l’amant, de Violetta, … Accompagnés par la comédienne, et l'instrument, dans une mise en scène légère et dynamique, rappelant le traitement des faits divers des émissions radiophoniques d'enquête des années 70.

Distribution

Mise en scène

Isabelle Monier-Esquis

Dramaturgie

Aurélie Gay

Adaptation musicale

Joachim Machado

Soprano  Cécile Achille

Comédienne  Laetita Le Mesle

Baryton  Guillaume Paire

Guitare électrique  Joachim Machado

 

Coordination artistique  Jeanne Debost

 

Ressources